Femenine : Julius Eastman

  • Femenine : Julius Eastman

    « Ce que j’essaie d’atteindre, c’est être moi-même à fond. Noir à fond, musicien à fond, homosexuel à fond. » Vivre la musique au sens fort du terme, en affrontant l’establishment de la culture, ses tabous raciaux et sexuels, telle fut la lutte de Julius Eastman. Selon la légende, lors de la création de ce chef d’œuvre de la musique minimaliste à New York en 1974, tandis que Femenine était jouée dans une salle, une autre œuvre du compositeur dont on a perdu toute trace, sinon son titre, était jouée simultanément dans une salle adjacente : Masculine. Une manière à la fois simple et radicale pour le compositeur de confronter l’auditoire à la binarité des identités de genre, dont il nous reste toujours aujourd’hui à explorer les assignations et les reliefs.

     

    A retrouver dans la galerie

  • Localisation

  • Galerie d'images

  • Horaires

    • JourHoraires
      Lundi Fermé
      Mardi Fermé
      Mercredi Fermé
      Jeudi Fermé
      Vendredi Fermé
      Samedi Fermé
      Dimanche Fermé
Femenine : Julius Eastman
Cité de la musique et de la DanseCité de la musique et de la DanseCité de la musique et de la Danse
67076 Strasbourg
+33 (0)3 68 98 51 00 Voir le site

Contacter