Musiques révolutionnaires

  • Musiques révolutionnaires

    Les bouleversements de la Révolution Française se cristallisent autour de La Marseillaise, qui exalte le patriotisme. Il faut aussi compter avec les œuvres grandiloquentes de Gossec, compositeur officiel de la Révolution, ou celles, enflammées, de l'italien Cherubini, lui aussi au service de la cause révolutionnaire. Le Chevalier Saint-George, élève de Gossec, reconnu « défenseur de la Révolution », brille par ses faits d’armes. Ces hommes engagés peuvent aussi dévoiler une facette bien différente de leur talent. Gossec écrit six quatuors fort aimables. Dans ceux de Cherubini se conjuguent le contrepoint allemand et le style concertant italien. La série de quatuors de Saint-George n’est pas sans rappeler le style galant encore en vogue. Quant à Haydn, il connaît depuis l’Autriche, une notoriété incroyable en ces temps troublés. Nombre de ses pièces de musique de chambre, trios et quatuors, sont publiées à Paris pendant la Révolution. Sur son Alouette d’une « puissance et une diversité jamais dépassées… » , comme le décrit le pianiste Charles Rosen, plane un vent de liberté.

    Plein 10 € | Jeunes 6 €

    Concert proposé dans le cadre de l’exposition La Marseillaise au MAMCS

  • Localisation

  • Galerie d'images

  • Horaires

    • Jour Horaires
      Lundi Fermé
      Mardi Fermé
      Mercredi Fermé
      Jeudi Fermé
      Vendredi Fermé
      Samedi Fermé
      Dimanche Fermé
Musiques révolutionnaires
Cité de la musique et de la danse - Auditorium
Strasbourg

Contacter