WORKPIECE

  • WORKPIECE

    Dans workpiece, sa seconde création après Daurade, Anna-Marija Adomaityte interroge les conditions physiques et sociales de la productivité, leurs effets sur les corps au travail dans les fast-foods. Une pièce poétique et documentée basée sur son expérience et des témoignages de femmes.

    « J’aime mon uniforme vert pomme. Son col, ses boutons fermés jusqu’à la gorge. Avec lui, je crois que ce n’est pas moi qui suis là. » Rouvrir la boite noire du corps au travail, en croisant sociologie et danse, détermine l’espace particulier de workpiece. Un quelque part qui oscille entre aliénation et agir créatif, à l’image du texte, un extrait d’interview, que la jeune artiste d’origine lituanienne installée en Suisse fait circuler autour de ce solo : « Ce mal de dos est mon dinosaure de compagnie. Mes collègues sont pleins d’optimisme. La meilleure employée du mois sourit sur la photo au mur, entre elle et moi il y a un nuage de parfum bon-marché. Le travail consume mon corps ; love is stronger than hatred. Les lendemains passent en drive-in, je m’en souviens. »
    De quoi est faite l’expérience sensible et incarnée du corps au travail, comment le corps peut-il résister de lui-même au geste de la productivité ? Autour de quels mots, gestes, parti pris chorégraphiques peut-on en rendre compte ? C’est à cette tentative que se consacre workpiece.

    A retrouver dans la galerie

  • Localisation

  • Galerie d'images

  • Horaires

    • Jour Horaires
      Lundi Fermé
      Mardi Fermé
      Mercredi Fermé
      Jeudi Fermé
      Vendredi Fermé
      Samedi Fermé
      Dimanche Fermé
WORKPIECE
Pôle Sud
67100 Strasbourg
+33 (0)3 88 39 23 40 [email protected] Voir le site

Contacter