CHAISECABEAU, DE JÓAN TAUVERON

  • CHAISECABEAU, DE JÓAN TAUVERON

    Une fin de journée d’hiver, un Petit et une Petite rentrent de l’école. Le soir tombe et il y a beaucoup à faire : les devoirs, à manger, ranger sa chambre… Trouver Maman. La Petite, aînée, supervise les tâches malgré des moyens et un savoir-faire fluets. Le Petit, benjamin, assiste sa sœur en traînant les pieds. La vie se ficèle malgré tout : les Petits se tiennent à leurs obligations trop grandes pour eux. Et si l’ombre lugubre de leur mère viendra hanter leur soirée et éroder leurs cœurs, tout n’est pas triste. Ce n’est qu’une nuit claire-obscure au fond de laquelle les enfants ont la vie qui gargouille.

    Vingt-cinq ans plus tard, même lieu, le frère retrouve sa sœur. Malgré une complicité évidente quoique bourrue, les échanges sont gourds, l’air lourd. Le déjeuner et l’après-midi occasionneront l’affrontement de souvenirs. Les époques valsent. L’après-midi des adultes fait lumière sur la soirée des enfants, et inversement.

     

    Ce texte est présenté dans le cadre de la 24ème édition du festival Actuelles

     

     

     

    A retrouver dans la galerie

  • Localisation

  • Galerie d'images

  • Horaires

    • Jour Horaires
      Lundi Fermé
      Mardi Fermé
      Mercredi Fermé
      Jeudi Fermé
      Vendredi Fermé
      Samedi Fermé
      Dimanche Fermé
CHAISECABEAU, DE JÓAN TAUVERON
TAPS Laiterie
67000 Strasbourg
+33 (0)3 68 98 52 02 et +33 (0)3 88 23 79 38 [email protected] Voir le site

Contacter