Nouvelle présidence à l’OTSR

Une présidence en binôme pour accompagner l’année de transformation de l’Office de Tourisme de Strasbourg et sa Région

Lors d’un Conseil d’administration exceptionnel qui s’est tenu à la fin du mois de janvier, Joël Steffen, adjoint à la Maire de Strasbourg en charge du commerce, de l’artisanat et du tourisme, a été élu président de l’Office de Tourisme de Strasbourg et sa Région (OTSR), en binôme avec Claude Feurer, ancien directeur de Strasbourg Événements désigné comme président délégué.

Dans cette période d’incertitude et de crise sanitaire, le secteur du tourisme est particulièrement affecté. Le conseil d’administration de l’OTSR souhaite se tourner vers la reprise de l’activité et les projets d’avenir. Parmi les défis à relever collectivement, figurent la diversification des éléments d’attractivité, la consolidation de l’activité économique des professionnels ainsi que l’amélioration continue de la qualité de la destination et du cadre de vie.

Suite à son élection,  Joël Steffen a déclaré : « 2022 sera une étape décisive : c’est l’année durant laquelle nous préparons la création, en 2023, de la structure touristique qui portera une nouvelle dynamique pour notre destination. Cette dynamique fera le lien avec la feuille de route touristique de l’Eurométropole de Strasbourg, promouvant un tourisme durable, inclusif et diversifié. Cette structure doit s’appuyer sur une gouvernance collégiale, garantissant le dialogue et la complémentarité. Afin de rendre cette dynamique concrète, j’ai proposé à Claude Feurer, qui est un expert du tourisme de notre territoire, la fonction de président délégué. Ensemble, nous nous engageons à une transition qui soit en phase avec les attentes du secteur, la mobilisation de l’équipe de l’OTSR et les projets de la collectivité. »

Du point de vue de la gouvernance, l’OTSR poursuit ses travaux de préparation de la nouvelle organisation touristique, sur son fonctionnement, le rôle de tous les partenaires, les instances de travail, le modèle économique, etc. Le souhait a été formulé collectivement que cette étape soit menée avec une exigence de collégialité, associant l’ensemble des acteurs impliqués, au premier rang desquels les socio-professionnels du territoire.

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp
Pinterest