Tour du Gloeckelsberg

  • Tour du Gloeckelsberg

    Commentaire De l'ancienne église baptismale médiévale située sur la colline du Gloeckelsberg, ne subsiste que la tour-porche datant du tout début du 12e siècle. Tour-clocher fortifiée, percée de meurtrières et de petites fenêtres géminées, elle est un témoin de l'art roman des XIe et XIIe siècles. Le reste de l'église fut détruit en 1829 et Blaesheim fit don aux Monuments historiques de quatre superbes colonnes à chapiteaux sculptés qui sont actuellement exposées au Musée de l'Œuvre-Notre-Dame à Strasbourg. Les chapiteaux, sculptés d'animaux monstrueux, de sirènes, de palmettes et d'arbres stylisés, dateraient des années 1100. Jadis il y avait un toit en bâtière sur le clocher, mais en 1873, lors de la restauration de la tour, il fut décidé d'un aménager une terrasse servant de tour d’observation. A chaque fois que menaçait un danger, on sonnait la cloche de l’église. C'est sans doute pour cela que la colline reçut le nom de Gloeckelsberg, la colline des clochettes. Dominant la plaine d'Alsace de près de 200 m, la colline permet d’admirer un vaste panorama : la plaine d’Erstein, les collines du Kochersberg, la ligne bleue des Vosges et la Forêt Noire. Dans le cimetière, on peut découvrir d’anciennes pierres tombales disposées sous un arbre aux branches noueuses «Schlàngebööme» de près de 250 ans Si la tour est fermée actuellement (l'escalier en bois à l'intérieur étant en mauvais état), il ne faut pas hésiter à grimper sur la colline pour admirer le panorama au pied de ces vénérables pierres.

    A retrouver dans la galerie

Blaesheim
Tél : 03 88 68 80 24
APPELER Visiter le site