©OT Colmar

Le centre historique

Classé “secteur sauvegardé”, presque entièrement piétonnier, il aligne les richesses patrimoniales du Moyen Âge au XXe siècle. Les édifices religieux sont nombreux, abritant des trésors tels « la Vierge au Buisson de Roses », chef-d’œuvre de Martin Schongauer (Eglise des Dominicains). Le centre historique est remarquable de cohérence et de beauté.

La Petite Venise

Aussi célèbre que la Petite France à Strasbourg, la Petite Venise s’affiche comme l’éternelle carte postale de Colmar. Composée de la Lauch, rivière aux eaux calmes, de maisons à colombages aux couleurs chaudes et de ruelles pittoresques, ce quartier dispense un charme fou et distille un romantisme pénétrant. Des balades en barque sont possibles…

©OT Colmar
©OT Colmar

La Maison Pfister

Construite en 1537 pour un riche chapelier nommé Ludwig Scherer, la Maison Pfister est à Colmar le plus bel ensemble de style Renaissance, tout en présentant des caractéristiques médiévales. Ses parures : un bel oriel d’angle sur deux étages, une superbe galerie en bois, une tourelle octogonale et des peintures représentant des scènes bibliques.

©OT Colmar

L’Ancienne Douane

Cet imposant bâtiment, aussi appelé Koïfhus, est le plus ancien bâtiment public de Colmar. Construit au XVe siècle, on utilisait son rez-de-chaussée pour entreposer les marchandises soumises à l’impôt communal. L’étage servait quant à lui aux réunions administratives et au Magistrat. Vous aurez peut-être l’occasion d’y pénétrer lors de l’une des nombreuses manifestations publiques qui y sont organisées.
©OT Colmar

La Maison des Têtes

Cette magnifique maison, construite en 1609, relève de la Renaissance allemande. Elle doit son nom aux cent six têtes ou masques grotesques qui ornent sa façade agrémentée d’un superbe oriel central. Le jeu consiste à les contempler une à une… L’édifice est surmonté de la statue d’un tonnelier, qui date de 1902. L’œuvre émane du célèbre sculpteur alsacien Auguste Bartholdi, répondant à une commande de la Bourse aux Vins installée dans la bâtisse en 1898.

©AAA-Harrang

La Collégiale Saint-Martin

Œuvre majeure de l’architecture gothique, on l’appelle souvent « la cathédrale de Colmar ». Construite de 1235 à 1365, sa silhouette actuelle date pourtant de 1575. Après un incendie, dans lequel la tour sud fut détruite, celle-ci fut remplacée par le lanternon à bulbe qu’on connaît aujourd’hui.

Le musée Unterlinden

Colmar compte de nombreux musées présentant de très belles collections. Reste que le musée d’Unterlinden est celui qu’il ne faudrait pas manquer. Véritable écrin, il s’agit d’un ancien couvent doté d’un superbe cloître. En ses murs, un trésor : le Retable d’Issenheim. Ce chef-d’œuvre (1512 – 1516) a pour auteurs Nicolas de Haguenau et Matthias Grünewald. Le polyptyque peint est extraordinaire, œuvre d’un artiste visionnaire. Immanquable !

©Ruedi Walti

IMPORTANT

Compte tenu de la situation sanitaire, le bureau d’accueil de l’Office de Tourisme de Strasbourg et sa Région est fermé jusqu’à nouvel ordre.
Toutes les activités touristiques sont suspendues.
Notre équipe reste cependant joignable par mail : [email protected] et par téléphone : 03 88 52 28 28 du lundi au samedi de 9H à 12H30 et de 14H à 18H.

Strasbourg, capitale de Noël
L’édition 2020 de “Strasbourg, capitale de Noël” aura bien lieu. Cependant, en raison de la dégradation de la situation sanitaire, les chalets des marchés de Noël ne s’installeront pas dans la ville cette année.
La magie et l’esprit de Noël seront tout de même au rendez-vous : les célèbres illuminations, de nombreux événements, un vaste programme d’animations (chants, expositions et concerts…), et surtout notre cher Grand Sapin, le plus haut d’Europe… pour sublimer la magie de Noël.

Rappel : A Strasbourg, le port du masque est obligatoire dans toute la ville.