Parc de l'Orangerie du Château Klinglin

  • Parc de l'Orangerie du Château Klinglin

    Commentaire Construit en 1735 par le Prêteur royal de la province d'Alsace François-Joseph de Klinglin, cet élégant bâtiment de style Régence est tout ce qu'il reste de son château, détruit durant la Révolution. L'architecte en serait Jean-Pierre Pflug, qui avait réalisé l'hôtel du préfet à Strasbourg. Il se compose d'un rez-de-chaussée surléevé orné sur toute la façade d'un balcon coursive auquel on accède par un escalier double, et d'un étage dans les combles. Il est flanqué de deux pavillons carrés. Autour, Klinglin fait réaliser un parc important, qu'il agrémente de jets d'eau, d'une quarantaine de statues évoquant la mythologie grecque. Les grilles du parc, celles de l'escalier et du balcon, dues à Sigismond Falkenhauer, sont classés monuments historiques. L'Orangerie abrite aujourd'hui les bureaux du collège. Son parc a été réaménagé dans une évocation contemporaine de ce jardin d'antan dont un texte d'époque expliquait "qu'il n'était qu'un massif de fleurs et d'orangers". Les deux sphinges en grès rose, qui flanquent aujourd'hui symétriquement l'entrée du Pavillon Joséphin de l'Orangerie à Strasbourg, faisaient à l'origine partie des aménagements de ce jardin.

    A retrouver dans la galerie

Illkirch Graffenstaden
Tél : 03 88 66 80 00
APPELER Visiter le site