Eglise Saint-Symphorien

  • Eglise Saint-Symphorien

    Commentaire A la suite de l'industrialisation de la commune, la population est en forte augmentation au milieu du XIXe siècle. L'église d'Illkirch devient trop petite, et le simultaneum (accueil dans un même lieu des cultes de plusieurs confessions) n'est plus possible. La construction d'une nouvelle église est décidée en 1859. L'église Saint-Symphorien est construite entre 1863 et 1865 d'après les plans du maître d'œuvre Hubsch Heinrich de Karlsruhe, mais le dernier niveau des tours, d'une hauteur de 42 mètres, n'a été achevé qu'entre 1890 et 1892. En 1866 est installé l'orgue de Joseph Stiehr. Le bâtiment se classe dans un style néoroman, caractérisé par sa sobriété et son dépouillement. Cette architecture, très à la mode de 1860 à 1900, s'inscrit dans le prolongement du style néogothique. Les vitraux du choeur de l'église sont l'oeuvre de Baptiste Petit Gérard, qui s'est inspiré des vitraux de la cathédrale de Strasbourg, à la rénovation de laquelle il a participé. La Vierge à l'Enfant, avec un médaillon de l'Annonciation, est entourée par les deux saints auxquels l'église est dédiée, saint Symphorien et sainte Catherine d'Alexandrie. Les vitraux de la nef datent quant à eux de 1924. Ils ont été peints par l'artiste Kuder de Strasbourg et réalisés par Van Freeck à Munich. L'Immaculée Conception, sculpture en bois polychorme datant de la seconde moitié du XIXe siècle, était probablement en place lors de l'inauguration de l'église en 1865. La Vierge y est représentée debout et écrase le serpent, symbole du péché originel. La polychromie a été reprise lors de la rénovation de l'église en 1970 et le manteau de la Vierge a été recouvert d'or fin, ce qui accentue la solennité de l'oeuvre.

    A retrouver dans la galerie

Illkirch Graffenstaden
Tél : 09 88 03 47 82
APPELER Visiter le site