Parc et jardins du château de Kolbsheim

  • Parc et jardins du château de Kolbsheim

    Commentaire Des jardins et un site uniques en Alsace "Je rêve à la paix de votre terrasse d'où l'on peut voir le monde sans être du monde." Jacques Maritain Dominant la plaine d’Alsace, le château de Kolbsheim constitue dans la région un ensemble unique avec ses jardins en terrasse à la française (1,5 ha) et son parc à l’anglaise (10 ha) qui descend jusqu’à la Bruche. Le château actuel, avec son toit à double pente et ses pavillons latéraux « à l’impériale », comprend deux ailes dont la plus ancienne, l’aile ouest, fut construite en 1703. Au fil des siècles, le château a été la propriété de grandes familles nobles ou bourgeoises. Depuis 1874, il appartient à la famille Grunelieus. A partir des années 1920, Alexandre Grunelius va se consacrer à la recréation des jardins de Kolbsheim, en grande partie rasés au cours de la Première Guerre mondiale. Il fait appel pour ce faire à un paysagiste anglais, Breggins, qui, tout en conservant la structure d’origine en terrasses, adopte une relecture moderne du jardin classique à la française. La partie supérieure « à la française » est ornée de topiaires de conifères, de banquettes de buis autour de statues et de pièces d’eau, de charmilles taillées en galeries ombragées. Des terrasses successives rythment la descente vers la rivière, la Bruche. L’ensemble se fond progressivement dans la pente d’un parc « à l’anglaise » où alternent bois et prés, ponctué d’arbres centenaires aux essences variées. De la terrasse supérieure, la vue, totalement dégagée vers la vallée de la Bruche qui passe en contrebas, est exceptionnelle. Le château de Kolbsheim a été depuis les années 1930 un lieu de rencontres artistiques et de réflexion spirituelle. Le philosophe Jacques Maritain y a passé une partie de sa vie, reçu par la famille Grunelius. Autour de lui de nombreux intellectuels et artistes sont venus séjourner à Kolbsheim. La famille Grunelius a créé le Cercle d’Etudes Jacques et Raïssa Maritain, dépositaire des archives Maritain, et publié ses œuvres complètes et sa correspondance. On retrouve dans les jardins les témoignages de cette aventure spirituelle que vécurent Antoinette et Alexandre Grunelius dans leur amitié avec les philosophes Jacques et Raïssa Maritain, qui sont enterrés dans le cimetière du village. La chapelle familiale construite par l'artiste autrichien Victor Hammer ainsi que le chemin de croix du sculpteur Philippe Kaeppelin sont les éléments marquants de ce cheminement. Le château est protégé au titre des Monuments historiques. Ses jardins ont obtenu le label Jardin remarquable.

    A retrouver dans la galerie

Kolbsheim
Tél : 06 20 71 53 73
APPELER Visiter le site