La visite du port de Strasbourg

Cette visite en bateau-promenade vous invite à redécouvrir Strasbourg à travers l’histoire de son activité portuaire et fluviale !

Strasbourg, ville d’eau

Depuis toujours, les activités fluviales ont contribué à la construction, la vitalité et la prospérité de Strasbourg. Le premier port, le Kaufhaus (“l’Ancienne Douane“), à la fois entrepôt, douane fluviale et comptoir de vente, est installé au XIVème siècle à l’intérieur des remparts le long de l’Ill, la rivière qui enserre la vieille ville.  Il permet dès lors à Strasbourg de s’ériger en centre très actif des échanges commerciaux.

Ce n’est que dans les années 1920 que le Port du Rhin tel qu’on le connaît actuellement est créé, donnant à Strasbourg sa place de grand port fluvial. Il est très intéressant de découvrir à travers cette visite du Port autonome de Strasbourg en bateau-promenade cette facette plus économique et industrielle de la ville.  

Un itinéraire inédit et bucolique

Au-delà, cette balade en bateau emprunte un itinéraire inédit et nous conduit dans des lieux inaccessibles autrement. Au départ du bassin d’Austerlitz, le bateau nous entraîne jusqu’à l’écluse sud, pour remonter le long du Rhin et de la frontière allemande.

J’ai été frappée par la variété des paysages. On rencontre tour à tour des silos, des grues, dans hangars, des bateaux, des fresques street-art mais aussi beaucoup d’espaces verts et naturels. On passe notamment à proximité de la réserve naturelle du Rohrschollen. Lors du passage sur le Rhin, si large, on a la douce impression de naviguer sur la mer – sans les vagues ! Des paysages méconnus et étonnants !

Le 2ème port fluvial de France

Mais l’attrait principal de cette balade en bateau dans le port est la possibilité de découvrir la richesse de ce patrimoine industriel strasbourgeois. On y apprend par exemple le fonctionnement d’un port fluvial mais aussi que la vie quotidienne de la cité est intimement liée à celle du port puisque tout passe par lui !

On découvre ainsi que le port est peuplé d’entreprises de renom et aux secteurs d’activité variés. Saviez-vous, par exemple, qu’au Port Autonome de Strasbourg, on moud de la farine, on stocke du pétrole, des marchandises, mais aussi des données informatiques, qu’on y fabrique de la levure et également du carton ?

Pour ma part, j’ai été très agréablement surprise par tout l’aspect développement durable mis en œuvre dans le port, comme la récupération de l’énergie fatale de la chaufferie pour d’autres projets, la mise en place de ruches ou l’aménagement de pistes cyclables.

Prochains départs de la visite :

  • Jeudi 2 juillet à 10h
  • Jeudi 16 juillet à 10h
  • Jeudi 29 octobre 14h30

Partager l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest