Aubette 1928

Vous êtes-vous déjà promené DANS une œuvre d’art ? C’est ce que vous pouvez faire dans le bâtiment de l’Aubette à Strasbourg.

© Musées de la Ville de Strasbourg / M. Bertola

Des salles d’avant-garde

L’Aubette fut à l’origine construite pour abriter des soldats. Détruite en 1870 puis reconstruite, elle accueillera ensuite des boutiques, mais aussi le conservatoire de musique et une salle de concert. Lorsque les frères Horn deviennent concessionnaires de l’aile droite du bâtiment, ils décident d’y installer un vaste complexe de loisirs. Ils en confient en 1926 la décoration à Hans Jean Arp, Sophie Taeuber-Arp et Theo Van Doesburg, qui y voient l’occasion de mettre en œuvre à grande échelle les principes portés par les courants artistiques d’avant-garde.

Une œuvre d’art totale

L’ambition des courants d’avant-garde est alors de rompre avec l’art du passé, de proposer de nouvelles formes et une nouvelle esthétique à même de créer une œuvre d’art totale. Ainsi, pour “Placer l’homme dans la peinture plutôt que devant elle”, les trois artistes pensent et dessinent l’ensemble des éléments du complexe de loisirs, du décor des murs, jusqu’au mobilier et à la signalétique. Dans la grande majorité des salles, un traitement géométrique est appliqué. Désapprouvés par le public, les décors finissent par être recouverts. Après restauration, certaines salles sont accessibles au public depuis 2006.

© Musées de la Ville de Strasbourg / M. Bertola

Un saut dans le passé

En visitant les salles de cette œuvre majeure du modernisme, classée Monument historique, j’adore m’imaginer faire un saut dans le passé. En empruntant l’escalier au dessin géométrique et en s’immergeant dans les décors originaux du Ciné-dancing, du Foyer-bar et de la Salle des fêtes, on peut facilement se représenter l’ambiance qui a pu régner dans ce haut lieu de la vie culturelle strasbourgeoise des années 30.

A lire aussi

L’exposition L’Œil de Huysmans

A découvrir au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg, cette magnifique exposition réalisée en partenariat avec le musée d’Orsay vous offre un voyage dans l’œuvre de l’écrivain et critique d’art Joris-Karl Huysmans.

Lire la suite »

La Place de la République

Emblème du quartier de la Neustadt, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, la place de la République est une place grandiose, majestueux témoignage de l’architecture allemande de la fin du 19e siècle.

Lire la suite »

L’Eglise orthodoxe de tous les Saints

Avec ses formes gracieuses, ses bulbes dorés et ses toits vert opaline, l’église orthodoxe russe de Strasbourg fait le plaisir des photographes et des passants. Celle qu’on nomme parfois la « perle de Strasbourg » mérite le détour.

Lire la suite »

Partager l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest

Strasbourg, capitale de Noël

Strasbourg, capitale de Noël (à partir du 28 novembre)
L’édition 2020 de “Strasbourg, capitale de Noël” aura bien lieu !
Attention : en raison de la dégradation de la situation sanitaire, les chalets des marchés de Noël ne s’installeront pas dans la ville cette année.
La magie et l’esprit de Noël seront tout de même au rendez-vous : les célèbres illuminations, de nombreux événements, un vaste programme d’animations (chants, expositions et concerts…), et surtout notre cher Grand Sapin, le plus haut d’Europe… pour sublimer la magie de Noël.

Rappel : A Strasbourg, le port du masque est obligatoire dans toute la ville.