L’Eglise orthodoxe de tous les Saints

Avec ses formes gracieuses, ses bulbes dorés et ses toits vert opaline, l’église orthodoxe russe de Strasbourg fait le plaisir des photographes et des passants. Celle qu’on nomme parfois la « perle de Strasbourg » mérite le détour.

Une des plus belles églises orthodoxes de France

Située non loin du parc de l’Orangerie, à proximité du Canal de la Marne au Rhin, l’église orthodoxe russe de Strasbourg, inspirée des églises traditionnelles russes du Moyen-Age, tranche avec l’architecture des bâtiments voisins. Créée par l’architecte russe Dmitriy Pshenichnikov et réalisée par l’architecte alsacien Michel Arnold, cette église en béton élégante et majestueuse a la forme d’un octogone sur lequel repose une flèche hexagonale de 15 mètres, couronnée par une coupole dorée. Sa construction s’est terminée début 2018. Elle accueille depuis les cultes des orthodoxes russophones de Strasbourg et des alentours.

La visite guidée

Chaque dimanche après-midi, il est possible de visiter cette église avec une guide. Irina explique aux visiteurs l’architecture de l’église et le sens symbolique de ses formes, l’histoire de sa paroisse mais aussi les diverses activités du Centre de la culture orthodoxe. La visite débute à l’extérieur de l’église, dont on fait le tour. Irina attire notre attention sur de nombreux détails passionnants, notamment dans le jardinet dont les plantes ont leur propre symbolique. Une fois à l’intérieur, on peut admirer l’architecture sous un autre angle mais aussi la collection d’icônes. L’église n’étant pas encore décorée, l’intérieur est plutôt sobre par rapport à ce que l’on peut voir dans d’autres édifices du même type. On monte même dans la tribune du chœur qui offre une belle perspective sur l’édifice. Enfin, on pénètre dans le centre culturel et spirituel, où se niche la première bibliothèque orthodoxe de Strasbourg et ses peintures au style traditionnel mais aussi une salle de concert dans laquelle est projeté un film. Pour les amateurs de gastronomie, la visite peut se poursuivre au salon de thé Dostoïevski.

Le voyage au coin de la rue

J’aime bien aller me promener près de l’église orthodoxe car son esthétique particulière et son environnement – le canal, les espaces verts – apportent une sorte de sérénité. Aller la visiter permet de se confronter à une autre culture et à une religion qu’on connaît peu, et donc d’opérer un vrai dépaysement, à 5 minutes du centre-ville de Strasbourg.

A lire aussi

L’exposition L’Œil de Huysmans

A découvrir au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg, cette magnifique exposition réalisée en partenariat avec le musée d’Orsay vous offre un voyage dans l’œuvre de l’écrivain et critique d’art Joris-Karl Huysmans.

Lire la suite »

La Place de la République

Emblème du quartier de la Neustadt, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, la place de la République est une place grandiose, majestueux témoignage de l’architecture allemande de la fin du 19e siècle.

Lire la suite »

L’Eglise orthodoxe de tous les Saints

Avec ses formes gracieuses, ses bulbes dorés et ses toits vert opaline, l’église orthodoxe russe de Strasbourg fait le plaisir des photographes et des passants. Celle qu’on nomme parfois la « perle de Strasbourg » mérite le détour.

Lire la suite »

Partager l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest

Strasbourg, capitale de Noël

Strasbourg, capitale de Noël (à partir du 28 novembre)
L’édition 2020 de “Strasbourg, capitale de Noël” aura bien lieu !
Attention : en raison de la dégradation de la situation sanitaire, les chalets des marchés de Noël ne s’installeront pas dans la ville cette année.
La magie et l’esprit de Noël seront tout de même au rendez-vous : les célèbres illuminations, de nombreux événements, un vaste programme d’animations (chants, expositions et concerts…), et surtout notre cher Grand Sapin, le plus haut d’Europe… pour sublimer la magie de Noël.

Rappel : A Strasbourg, le port du masque est obligatoire dans toute la ville.