Les arbres remarquables

Saviez-vous qu’on dénombre 65 000 arbres à Strasbourg, dont 64 arbres remarquables ? Voici une sélection, non exhaustive, de ceux qui me touchent plus particulièrement en raison de leur beauté, de leur singularité ou de l’emplacement qu’ils occupent dans la ville.

Le platane du quai de la Bruche

Ce très beau platane, planté en 1667, soit il y a plus de 300 ans, et dont la circonférence atteint aujourd’hui une largeur impressionnante, mérite amplement le détour. Vous avez peut-être déjà eu l’occasion de l’admirer lors d’une incursion dans le quartier de la Petite France. Si tel n’est pas le cas, nous vous recommandons de faire une petite pause en profitant des quelques marches aménagées en contrebas et de contempler ce géant.

Les platanes de la place St-Pierre-le-Jeune

Cet ensemble formé de 6 platanes se trouve à proximité immédiate de l’Eglise protestante Saint-Pierre-Le-Jeune.

Ce groupe d’arbre se distingue par de très larges troncs qui donnent presque l’impression d’envahir la place. Calme et quiétude se dégagent de ce lieu qui se trouve pourtant en plein centre-ville.

Place de la République

Les Ginkgos biloba

Les Ginkgos biloba de la place de la République aussi appelés arbres aux 40 écus, sont un présent de l’empereur Mutsuhito du Japon à l’empereur Guillaume II. Plantés entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle ils sont issus de la plus ancienne espèce d’arbre connue sur terre. Elle serait apparue il y a plus de 270 millions d’années, soit avant les dinosaures.

C’est à l’automne qu’ils se révèlent pleinement, tandis que la couleur dorée de leur feuillage contribue à embellir la place.

Magnolias for ever

Plusieurs magnolias se déploient également sur la place de la République. Il se dégage une certaine harmonie de cet ensemble d’arbres, le plus grand d’entre eux atteint même 8 mètres. S’il y a des photographes amateurs parmi vous c’est l’endroit rêvé pour prendre de magnifiques vues avec en toile de fond la flèche de la cathédrale. La meilleure saison pour les admirer reste le printemps au moment de la floraison, ils présentent alors de larges et grandes fleurs blanches et/ou roses dressées en forme de tulipe. Un régal pour les yeux !

Dans le parc de l’Orangerie

Le Cerisier du Japon pleureur

Il s’agit de l’unique représentant de cette essence parmi les arbres inventoriés à Strasbourg. Ses feuilles prennent une belle couleur jaune orangé à l’arrivée de l’automne.

Bien qu’éphémère, sa floraison semblable à celle que l’on peut voir à Tokyo ou Séoul est visible jusque fin avril.

Le Séquoïa toujours vert

Qui a dit qu’il fallait se rendre aux Etats-Unis pour poser les yeux sur ce majestueux arbre ? Alors oui, les plus beaux spécimens se trouvent vraisemblablement en Californie, mais nous pouvons admirer l’un d’entre eux à Strasbourg.

Il fût planté dans le parc à l’occasion du bicentenaire de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen en 1989.

L’allée des charmes communs

C’est une allée pas comme les autres que vous pourrez admirer lors votre visite du parc. Aménagé par l’homme, au début du XXe siècle, cet abri couvert naturel s’appuie sur une structure en berceau. Il offre ombrage et fraîcheur à la belle saison et mène à une très belle fontaine en grès.

Nos derniers articles

Découvrir la ville en segway

Strasbourg regorge de tant de richesses, historiques, architecturales et naturelles, disséminées aux 4 coins de la ville, que le segway est sans nul doute une excellente manière de découvrir toutes ces curiosités touristiques rapidement et efficacement !

Lire la suite »

Partager l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest

IMPORTANT

Suite aux dernière annonces gouvernementales, le bureau d’accueil de l’Office de Tourisme de Strasbourg et sa Région sera fermé à compter du dimanche 4 avril à 17H.

En attendant la réouverture, notre équipe reste joignable par mail du lundi au vendredi à l’adresse suivante : [email protected].

Les visites guidées pour individuels sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.